Rechercher

écoutez

Ressources en ligne

Vous souhaitez télécharger des livres sur une liseuse, une tablette, un smartphone ? Inscrivez-vous en choisissant le formulaire selon la médiathèque que vous fréquentez   Alfortville, Créteil   Limeil-Brévannes, Médiathèque mobile.

     Informatique, cours de langues, code de la route, musique, soutien scolaire, remise à niveau....

 

        Presse en ligne : plus de 800 titres, accédez à deux revues par mois et par carte de médiathèque

 

  Eurêka Val de Marne

Partager "Ressources numériques" sur facebookPartager "Ressources numériques" sur twitterLien permanent
AccueilDernières critiques

Dernières critiques

 

Mamie Luger (Philippon, Benoît)

note: 5pétillant et drôle Annie - 18 mars 2019écoutez

Trouvé dans la bibliothèque numérique, je me suis régalée !
Un humour qui tire vers les Tontons flingueurs avec des moments d'émotions qui prennent un peu par surprise.
Une serial killeuse qu'on voudrait immortelle !

Entrez dans la danse (Teulé, Jean)

note: 5Entrez dans la danse BARIDA LAURENT - 17 mars 2019écoutez

Sur une chronique alsacienne de 1519, et des faits intervenus le 14 juillet 1518 à Strasbourg ; Jean Teulé nous offre avec son talent de narrateur, l’évolution d’une étrange épidémie qu’a subie les habitants de cette ville.

Or donc, cette année-là, Frau Troffea, sort de chez elle et se met à danser. Le plus surprenant, sans aucune musique ; mais elle dansait sans interruption pratiquement. Si au début la foule assistait à ce spectacle, il apparût rapidement, que celle-ci, se laissa entraîner, à son tour.

Pour quelles raisons, cette épidémie eut-elle lieu ? Une accumulation de catastrophes, parmi : la sécheresse, la lèpre, la peste…et sans doute l’arrivée du protestantisme, avec Martin Luther.

« Entrez dans la danse », nous informe, mais également nous déroute par cet événement de l’histoire, peu ou prou connu. En outre avec la truculence des mots proposés par Jean Teulé, nous ressentons le besoin impérieux de danser sur ces mots, nous aussi...

Attache le coeur (Fargues, Nicolas)

note: 4Noirs et blancs Ellen Huge - 16 mars 2019écoutez

J'aime beaucoup l'écriture de Nicolas Fargues. Dans ce livre au joli titre, des nouvelles ; petits récits ciselés, tellement bien sentis sur les rapports entre les africains camerounais et les européens, français blancs. Petit bijou.

Juste après la vague (Collette, Sandrine)

note: 2Abandon Lola - 12 mars 2019écoutez

je n'ai vraiment pas réussi à entrer dans l'histoire. J'ai trouvé le style dans l'ensemble lourd et certains passages décrits, où les enfants se retrouvaient seuls, simplets et sans intérêts.

Heartless (Meyer, Marissa)

note: 5Top Lola - 12 mars 2019écoutez

Une très belle lecture.
L'univers est immersif, les personnages sont touchants. Je recommande.

Hazel Wood (Albert, Melissa)

note: 3Sans plus Lola - 12 mars 2019écoutez

Une bonne lecture mais pas transcendant,
On ne s'attache pas aux personnages.
Les contes sombres sont un petit plus dans le roman.

Les filles du samouraï. (Snow, Maya)

note: 5Très bien Lola - 12 mars 2019écoutez

Un belle saga jeunesse qui a marqué mon enfance.

Les anges meurent de nos blessures (Khadra, Yasmina)

note: 5Les anges meurent de nos blessures BARIDA LAURENT - 12 mars 2019écoutez

[…sais-tu pourquoi nous n’incarnons plus que nos vieux démons. C’est parce que les anges sont morts de nos blessures.]. Les ténèbres, le jeune algérien Turambo, va les connaître.

De son village perdu, du désert infini de la solitude, où domine la seule question : savoir que faire pour survivre ? Va devenir le leitmotiv quotidien.

Des années 30, Oran sera le tremplin de notre jeune Turambo, grâce à son direct du gauche. La gloire va lui être promise, à force de travail, d’obstination et de sérieux…Mais l’Amour des femmes : de Aïda la belle du caravansérail, à Irène la femme, son amour, son espoir, son égérie...

Yasmina Khadra, une fois de plus, nous emporte dans le conflit entre le respect de la religion et l’attirance de l’amour. Le dilemme du couple entre le jeune arabe et la belle européenne ; le respect des convenances, de la famille, des anciens. Ainsi le succès lui permet de côtoyer un monde qui n’est pas le sien ; où l’argent et l’hypocrisie règnent en maître !

Ascension et déchéance ; faire le choix, le bon choix, Turambo pourrait-il maîtriser son destin, être enfin heureux ?

Les anges meurent aussi…

A la ligne (Ponthus, Joseph)

note: 5Un poème FRÉDÉRIQUE Lpb - 10 mars 2019écoutez

Le livre de Joseph Pontus se lit comme un poème, tant sur la forme que sur le fonds. C est un vrai régal. A lire absolument !

A son image (Ferrari, Jérôme)

note: 5Formidable FRÉDÉRIQUE Lpb - 3 mars 2019écoutez

Un roman à dévorer : Le commencer c est d'engager à neplus le lâcher. L'histoire d'Antonia, vue au travers des siens, sur fond historique en corse, en Yougoslavie.

Les poissons ne connaissent pas l'adultère (Aderhold, Carl)

note: 4Les poissons ne connaissent pas l'adultère ISABELLE - 2 mars 2019écoutez

Un relooking comme cadeau d'anniversaire et voila Julia qui prend le premier train. Voyage rempli de rencontres, tranche de vie... et puis le terminus !
J'ai beaucoup aimé les personnages qui se croisent et ou on découvre leur vrai visage. Très agréable a lire.

Fais-toi peur (Guibbaud, Christian)

note: 4plaisir partagé GIACOMETTI LEIA - 23 février 2019écoutez

Livre en carton avec des volets à soulever, certaines personnages font peur (sorcière, ogre, dragon, fantôme, loup), d'autres ont se demande ce qu'il font là (autruche, hérisson, crabe, lion, martien, chat)

Magic Kaito. (Aoyama, Gosho)

note: 5Mon avis sur Magic Kaito, tous tomes confondus Anonyme - 22 février 2019écoutez

J'adore ce manga et particulièrement sont personnages principal apparaissant de temps en temps dans le manga Détective Conan. Le style de dessin change entre les différents tomes (en particulier vers les derniers) dû au fait qu'il est actuellement en pause, mais le style actuel de Gosho est tellement mieux que celui qu'il avait en 1987 que ce contraste n'est pas un problème (un peu quand même, mais rien de très embêtant). Le héro de l'histoire est vraiment charismatique. Dans l'anime de Magic Kaito ou dans celui de Détective Conan, le doubleur japonais de Kaito (YAMAGUCHI Kappei) lui confère une voix magnifique. J'aime également beaucoup le concepte d'un voleur magicien, aussi insaisissable qu'enfantin, s'habillant au total opposé des voleurs habituelle (en blanc de la tête au pieds avec chapeau haut de forme, monocle, cape et costard cravate). En somme, ce manga est tout simplement génial. Le seul point négatif à mon goût est son manque de tomes.

Terminus Elicius (Giebel, Karine)

note: 5Terminus Elicius BARIDA LAURENT - 21 février 2019écoutez

Elicius surnom de Jupiter, avec pour attribut, notamment le bâton de foudre qui fond sur sa proie. Karine Giebel nous entraîne dans le sud de la France, dans le périmètre de Marseille où vit son héroïne.

Or, Jeanne vit sagement, sans heurts et pétrie d’habitudes. Avec un travail, sans responsabilités ; administrative dans l’un des commissariats de Marseille. Sa timidité, rend Jeanne, inexistante et transparente dans le bureau qu’elle partage avec d’autres collègues.

Puis, un événement va transformer sa vie en enfer…Juste une petite lettre glissée entre deux sièges, qu’elle occupe régulièrement ; même place, même horaire, de Marseille Saint-Charles à Istres…

S’agit-il d’une lettre d’Amour, de Haine ? Nous commençons à partir de cet instant, un « voyage au bout de la nuit » !

Comme à l’habitude, un style prenant, haletant, qui nous invite à parcourir rapidement ce thriller afin d’en connaître l’épilogue.

La vraie vie (Dieudonné, Adeline)

note: 5Bien aimé Audrey - 21 février 2019écoutez

La lecture est facile et rapide.
On ressent de la compassion pour certains personnages.
Durant la lecture, on a envie de connaître la chute de l'histoire.
J'ai bien aimé.

Le dimanche des mères (Swift, Graham)

note: 2Le dimanche des mères BARIDA LAURENT - 19 février 2019écoutez

Voici un court roman britannique, qui je l’avoue n’a pas emporté mon enthousiasme, à l’inverse de beaucoup d’autres lecteurs.

Mars 1924, une jeune domestique, Jane Fairchild, bénéficie d’un après-midi de loisir, normalement prévu pour aller voir sa mère.

Etant orpheline, elle va passer ce moment de liberté, avec son amant, Paul Sheringham. Derniers et ultimes moments, pour ces amants éprouvés ; en effet Paul doit se marier prochainement avec une riche héritière, Emma Hobday – sans nul doute un mariage arrangé -. Les temps sont durs, pour toutes ces familles bourgeoises, la réduction du train de vie devient un incontournable besoin.

Graham Swift, va pendant de longues pages, nous inviter dans leurs ébats, puis une fois celui-ci parti ; aux sentiments de « plénitude » de Jane, seule dans le manoir, qui va, nue, explorer les différentes pièces. Peut-on parler se sensualité ? De vulgarité, peut-être pas, mais difficile de sentir les émouvants propos de Jane à l’aune des mots, parfois, trop crus.

Il effleure, par certaines « images », les relations vues dans « Downton Abbey », et j’ajouterai « Vingt-quatre de la vie d’une femme » de Stefan Zweig, quant à la fin de ce roman.

Dictionnaire insolite de la Norvège (Van Houdenhove, Ingrid)

note: 5DICTIONNAIRE INSOLITE DE LA SUEDE LAVIT CLAUDINE - 17 février 2019écoutez

Excellente collection, très intéressante : à lire impérativement avant un voyage

Dictionnaire insolite de la Suède (Lesieur, Jennifer)

note: 1dictionnaire insolite de la Norvège LAVIT CLAUDINE - 17 février 2019écoutez

Excellente collection, très intéressante : à lire impérativement avant un voyage

Les déraisons (Oultremont, Odile d')

note: 5Les déraisons BARIDA LAURENT - 17 février 2019écoutez

Surprenant premier roman d’Odile d’Oultremont ; année 2016, Bruxelles, Adrien Bergen, employé travaille dans une entreprise publique, AquaPlus – service des eaux de la ville-.

Il représente l’archétype de l’employé modeste voire insignifiant, celui qu’on ne remarque jamais, d’une timidité maladive, pas loin d’être asocial ! Sa vie est rythmée par l’absence de passion, avec un florilège d’habitudes ; et ainsi sa vie s’écoule calmement empreinte d’une grande monotonie…

Jusqu’au jour où…Lors d’une démarche commerciale, il croise Louise Olinger, peintre. Débute alors, la période bleue, le grand Amour, puis le mariage.
Jusqu’au jour où…L’AquaPlus décide, au nom de la rentabilité d’entreprise, de diminuer son personnel, et envoie Adrien, dans un placard -plutôt un débarras -, et l’oublie ; et surtout la découverte du cancer des poumons de Louise.

Et commence la lutte inégale contre la maladie et les réactions de l’entreprise. Moments émouvants, où Louise va combattre avec ses armes : la désinvolture, l’ironie, notamment. Avec l’omniprésence d’Adrien, qui la soutient, qui l’accompagne et subit la dure Loi de sa société AquaPlus qui cherche par tous les moyens à le broyer, grain de sable inacceptable au sein du « time is money »…
Livre touchant, livre attachant, livre à lire.

Jusqu'à ce que la mort nous unisse (Giebel, Karine)

note: 5Jusqu'à ce que la mort nous unisse BARIDA LAURENT - 16 février 2019écoutez

Colmars-les-Alpes, petite commune des Alpes-de-Haute-Provence, est située au confluent du Verdon et de la Lance. L’Ancolie des Alpes, fleur endémique des Alpes, mais également le nom du chalet de Vincent Lapaz, guide de moyenne montagne.

Vincent vit seul, depuis le départ de sa femme avec un touriste parisien ; Il n’a pas compris ce geste, le désespoir l’a envahi, et cette plaie ne le quitte jamais, nuit et jour.

Mais un jour, son ami d’enfance trouve la mort dans la montagne. Accident, suicide voire un meurtre ! Début d’une longue quête de la Vérité. Le monde est petit dans cette vallée, les animosités, les secrets de famille, les arrogances existent dans ce microcosme humain.

Pour faire face, aux questions qui le hantent, il va obtenir l’aide d’une jeune gendarme, Servane, avec laquelle une relation ambiguë va naître afin d’élucider cette affaire.

Une enquête haletante - Karine Giebel le fait très bien -, qui va mener dans la montagne, dans des panoramas grandioses, avec des sentiers bordés de fruits sauvages, d’animaux alpins...Des lieux que Vincent affectionnent afin de s’offrir un sentiment de plénitude avec « Sa » montagne, seul moment de calme dans ses noires pensées.

On ose espérer que les derniers rayons de soleil apparaissant sur les cimes, illumineront la victoire de la vérité sur la cruelle bêtise humaine…

Fais-toi rire ! (Guibbaud, Christian)

note: 5Plaisir partagé GIACOMETTI LEIA - 9 février 2019écoutez

Livre en carton avec des volets à manipuler, drôle et efficace

Va et poste une sentinelle (Lee, Harper)

note: 4Va et poste une sentinelle ISABELLE - 9 février 2019écoutez

Scout a grandi et on retrouve Jean Louise habitant New York, elle revient chez elle, mais la vie et les gens autour d'elle ont changé... Que sont devenues ses valeurs ? L'age adulte et ses vérités

La voie royale (Malraux, André)

note: 5La voie royale BARIDA LAURENT - 8 février 2019écoutez

Faut-il présenter André Malraux ? Non, bien sûr, Homme de grand talent dans divers domaines. En 1930 paraît, « La voie royale », un roman autobiographique, sur ses mésaventures au Cambodge. Précisons que l’aventure, sert aussi à porter des questionnements sur l’existentialisme, thème cher à Malraux ; « l’existence précède l’essence », en l’occurrence l’homme se créer et détermine son destin par ses actes…

Claude Vannec jeune architecte breton, et Perken Danois, décident de prendre la voie royale (qui reliait Angkor et les lacs du Ménam) pour des motivations différentes. Voler des bas-reliefs pour l’un et retrouver un vieil ami, Grabot, pour l’autre.

Si les péripéties ne manquent pas, André Malraux décrit parfaitement les lieux et l’atmosphère étouffante de leur périple dans la jungle, avec les multiples dangers inhérents. Comble de l’horreur, quand enfin ils parviennent à retrouver Grabot, détenu par les Stiengs, territoire des Moïs, guerriers cruels armés d’arbalètes.

Aventure asiatique, certes, mais évolution de la destinée, que tout être humain forge de ses choix. Sans omettre, bien présents dans ce roman, les notions : de la soumission, du sexe et de la mort.

La Révolution silencieuse (Kraume, Lars)

note: 5La révolution silencieuse BOURZOUFI ABDELTIF - 6 février 2019écoutez

Adaptée d'une histoire vraie, ce film est à voir et revoir.
Une minute de silence d'une classe va les conduire
à choisir soit de résister soit de "capituler"

Avec toutes mes sympathies (Lamberterie, Olivia de)

note: 4Avec toutes mes sympathies BOURZOUFI NASSIM - 6 février 2019écoutez

Un sujet délicat et tabou, le suicide d'un proche . Témoignage d'amour d'une soeur à son frère disparu. Livre à lire sans aucun doute

Où passe l'aiguille (Mougin, Véronique)

note: 5Où passe l'aiguille BARIDA LAURENT - 1 février 2019écoutez

J’ai abordé le livre de Véronique Mougin avec des a priori, le monde de la couture, voire de la haute couture, voilà à mon humble avis rien de bien transcendant.

Le départ de l’action se situe en Hongrie, où Tomas – Tomi – jeune garçon turbulent, se refuse à exercer le métier de son père : tailleur, plutôt maître tailleur. Mais l’horreur de la guerre va rattraper cette famille, l’éclater dans le camp d’Auschwitz-Birkenau puis de Buchenwald, de Bergen-Belsen et enfin dans le camp de concentration / extermination de Dora-Mittelbau en Allemagne…

Une grande et importante partie du roman, va démontrer, expliquer, avec une grande pudeur sans pathos mais avec les récits, des multiples tracas, de la férocité, de la « bestialité » de ses tortionnaires, les irrémédiables traumas que gardera toute sa vie Tomi…Difficile de rester insensible devant tant d’inhumanité. Mais nous savons qu’en ce domaine, l’être humain n’a guère de frontière finie…

La seconde partie, nous relate ensuite son ascension dans le monde de la haute couture ( hé oui, il suivra sa destinée ), Il habille les femmes, il les aime et trouve ainsi le moyen d’exsuder ainsi ses cauchemars.

Ce roman, « où passe l’aiguille », en dehors d’un récit de l’innommable, nous donne une forte leçon de vie, un objectif d’espoir.

La disparition de Josef Mengele (Guez, Olivier)

note: 3La disparition de Josef Mengele BARIDA LAURENT - 1 février 2019écoutez

L’ange de la mort, le docteur Josef Mengele…SS-Hauptsturführer, gardien de la pureté de la race et alchimiste de l’homme nouveau. Il commit ses atrocités – sans remords, ni regrets - au camp d’Auschwitz-Birkenau…

Il a échappé aux Armées alliées lors de son arrestation – en effet, il avait refusé d’avoir son matricule sur son corps – en conséquence il fut libéré plus tard !

Malgré des recherches des services du Mossad, il aura vécu en Argentine, Paraguay et au Brésil…Plus de trente ans de recherches infructueuses n’auront pas permis de mettre fin à cette cavale d’un des plus grands tortionnaires de l’Histoire.

Faut-il, de nouveau, livrer aux jeunes générations les exactions que peuvent commettre les hommes…fort probable, au fil de l’Histoire, la cruauté, l’absence de pitié, ont montré qu’après des cycles de paix, la voie de la destruction, sera toujours une constante de l’esprit humain.

L'autofictif père et fils (Chevillard, Éric)

note: 5A lire sans modération cb - 31 janvier 2019écoutez

J'ai découvert cet auteur par hasard. Un 1er roman et hop me voila embarquée dans l'univers si particulier d'Eric Chevillard. Ce présent ouvrage est la publication des réflexions de l'auteur (quelques lignes par jour) pour l'année 2009/2010, dans le blog qu'il tient depuis une dizaine d'années. Chacune d'elles, qui peut nous faire sourire, nous surprendre, parfois mème nous laisser pantois nous ouvre le chemin pour sortir du cadre et aller voir derrière ce qu'il y a: bien souvent un plus grand espace de liberté.

En attendant Bojangles (Bourdeaut, Olivier)

note: 5Splendide FRÉDÉRIQUE Lpb - 30 janvier 2019écoutez

Je l'ai lu et relu. L'histoire est pleine d'amour, d'humour, de surprise,... Et j'ai découvert les versions musicales qui portent le même nom : Robbie William, Nina Simone,... A lire d'urgence !

Pietra viva (Récondo, Léonor de)

note: 5SUBLIMISSIME FRÉDÉRIQUE Lpb - 30 janvier 2019écoutez

Bon, c'est mon auteure préférée. C'est par ce roman que je l'ai découverte. Quand on la commence, on ne peut pas s'arrêter ! A lire d'urgence !!! et continuer avec les titres qui suivent...

Seule la Terre (Lee, Francis)

note: 5Ode à l'acceptation de la différence FRÉDÉRIQUE Lpb - 30 janvier 2019écoutez

Dans un milieu hyper traditionnel, des parents fermiers sont confrontés à l'homosexualité de leur fils. Superbe histoire, sensible. Vu au cinéma, besoin de le revoir. Certaines scènes sont déconseillées aux enfants.

Bluff (Fauquemberg, David)

note: 5Une bouffée d'oxygène FRÉDÉRIQUE Lpb - 30 janvier 2019écoutez

La lecture peut être ardue mais une fois entré dans le roman, on vit avec les pêcheurs. Il y a un peu du vieil homme et la mer...

Mr. Turner (Leigh, Mike)

note: 5SPLENDIDE FRÉDÉRIQUE Lpb - 30 janvier 2019écoutez

Découvrir la vie de Turner par ce film, et sa peinture, donne mille raisons d'aller admirer ses toiles et de fréquenter les musées !

Louise en hiver (Laguionie, Jean-François)

note: 5MAGNIFIQUE FRÉDÉRIQUE Lpb - 30 janvier 2019écoutez

Quelle belle leçon de vie ! Magnifique film, attachant et touchant. Peu de paroles. En le visionnant, on sent les embruns de la mer nous traverser la peau.

Dans une forêt (Levente Tani, Tommaso)

note: 5Carton GIACOMETTI LEIA - 26 janvier 2019écoutez

Une histoire à la rencontre des animaux de la forêt en fonction des saisons

Mon corps et ses petits caprices (Gomi, Tarô)

note: 4Plaisir partagé GIACOMETTI LEIA - 26 janvier 2019écoutez

Une originale histoire sur le schéma corporel

C'est l'heure du bain, petit lion (Gomi, Taro)

note: 4Plaisir partagé GIACOMETTI LEIA - 26 janvier 2019écoutez

Une originale histoire de déshabillage et de costume

Non-Non voudrait faire du sport mais a un peu la flemme (Le Huche, Magali)

note: 3Manipulation GIACOMETTI LEIA - 26 janvier 2019écoutez

Livre abîmé mais histoire originale avec des volets à soulever, dommage l'idée à la fois des bulles de dialogue et de la narration

Non-Non a très faim, mais ne sait pas de quoi... (Le Huche, Magali)

note: 3Manipulation GIACOMETTI LEIA - 26 janvier 2019écoutez

Livre abîmé mais histoire originale avec des volets à soulever, dommage l'idée à la fois des bulles de dialogue et de la narration

Sapiens (Harari, Yuval Noah)

note: 4homo sapiens DEPARDIEU MARIE-HÉLá - 25 janvier 2019écoutez

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre probablement car ce passage de l'histoire ne m'intéressait pas vraiment et puis on se plonge dans l'humanité et toute cette évolution qui nous fait comprendre comment on est devenu l'homme moder d'aujourd'hui- à lire absolument

The Promised neverland n° 2
The promised neverland. (Shirai, Kaiu)

note: 5The Promised Neverland SUBTIL CECILE - 22 janvier 2019écoutez

Ce tome 2 est dans la continuité du 1. On découvre un peu plus la psychologie de chacun des personnages et en prime une grosse révélation. Bref, hâte de lire la suite.

L'aile des vierges (Peyrin, Laurence)

note: 5L'aile des Vierges ISABELLE - 21 janvier 2019écoutez

l'après seconde guerre mondiale, Maggie, veuve, se retrouve employée dans un manoir anglais. Comment concilier sa vie de femme et être la digne héritière des ses aïeules féministes et engagées... Histoire captivante

Locke & Key n° 1
Bienvenue à Lovecraft (Hill, Joe)

note: 5Un excellent moment METREF MALIK - 20 janvier 2019écoutez

Série terminée en 6 tomes.
Bd dans laquelle on suit une famille dans la tourmente. Où la terrible réalité et le fantastique se mêlent. Dans lequel, enfants, ado et adultes tentent de s'en sortir à sa manière. Personnages liés par les différents aspects de l'amour et aux tourments de leur âge.
On s'attache aux personnages qui passent pas mal de moments difficiles.
J'ai aimé le dessin aussi.
A lire.

L'égarée (Carrisi, Donato)

note: 3L'égarée BARIDA LAURENT - 20 janvier 2019écoutez

Pour sûr, un roman policier, mais je me suis moi-même « égaré » dans celui-ci. Certes un thème d’actualité, la pédophilie ; avec l’étude psychologique de la victime et du criminel.

Bien sûr, Donato Carrisi, utilise toutes les ficelles et structure du policier noir. Il me semble que l’affaire Natasha Kampush, peut résumer en partie la trame choisie par l’auteur.

Ici, Samantha Andretti, 13 ans, se fait enlever tôt le matin, en pleine ville…Aussi, un détective privé Bruno Genko, se charge de la retrouver, malgré sa maladie en phase terminale.

Bonne approche de l’étude psychologique de Samantha, afin de décrypter les souvenirs de celle-ci et cerner les déviances de son ravisseur.

Notre intérêt devient évident vers la fin du volume, quelle fin cathartique nous réserve l’auteur ? Les parangons du policier : surprise, rebondissement, annoncent-ils, une « happy end » ? Je pense que la lecture des deux premiers opus de cette trilogie apporterait, certainement, une imprégnation et une meilleure lisibilité de l’intrigue.

Je te protégerai (May, Peter (romancier))

note: 1Je te protègerai Peter May CHABERT ALAIN - 20 janvier 2019écoutez

Vous me dites que le livre est disponible en rayon. Et quand j'arriverai à Créteil, sera t'il toujours disponible ?

Attache le coeur (Fargues, Nicolas)

note: 3Attache le coeur BOURZOUFI ABDELTIF - 19 janvier 2019écoutez

Une description de la société camerounaise à travers des récits courts. Bien écrit, agréable lecture et découverte.

Leurs enfants après eux (Mathieu, Nicolas)

note: 3Leurs enfants après eux BOURZOUFI ABDELTIF - 19 janvier 2019écoutez

Découverte de l'amour et de la vie pour un adolescent
d'aujourd'hui.Un roman bien construit.

La mémoire des embruns (Viggers, Karen)

note: 5La mémoire des embruns BARIDA LAURENT - 18 janvier 2019écoutez

Un univers peu connu, où règnent encore quelques forêts primaires ; l’île de Tasmanie, au sud de l’Australie.

Mary souhaite trouver la paix et le calme intérieur, au crépuscule de sa vie, et pour ces raisons retourne sur l’île de Bruny. Ses enfants vont s’y opposer, sauf Tom qui approuve cette démarche. Son but, lever

Un secret de famille qu’elle ne voulait pas divulguer, où pour le moins sur lequel elle reste indécise ; elle veut lever les brumes de la mélancolie, qui depuis si longtemps l’oppresse. Une vie liée à l’amour de sa vie, son mari, et surtout ses enfants, un fleuve de non-dits, de silence. Leurs vies liées par l’inexorable âpreté de la vie de gardien de phare, dans un lieu isolé de tout, isolé du monde…

Une ode à la nature de ces contrées, sauvages et hostiles, mais également un hymne à la vie, au destin.

Un merveilleux dépaysement dans ces panoramas de vents, de pluie ou dominent la force et le courage d’une mère.

Le discours (Caro, Fabrice)

note: 5désespoir hilarant Annie - 17 janvier 2019écoutez

Un monologue intérieur tranquillement désespéré, mais d'une drôlerie !

Cache-cache petit renard (Huang, Yuhsuan)

note: 5Sensoriel GIACOMETTI LEIA - 11 janvier 2019écoutez

En carton et avec de la manipulation pour un premier accès aux livres