Rechercher

écoutez

Ressources en ligne

Vous souhaitez télécharger des livres sur une liseuse, une tablette, un smartphone ? Inscrivez-vous en choisissant le formulaire selon la médiathèque que vous fréquentez   Alfortville, Créteil   Limeil-Brévannes, Médiathèque mobile.

     Informatique, cours de langues, code de la route, musique, soutien scolaire, remise à niveau....

 

        Presse en ligne : plus de 800 titres, accédez à deux revues par mois et par carte de médiathèque

 

  Eurêka Val de Marne

Partager "Ressources numériques" sur facebookPartager "Ressources numériques" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

L'année de la pensée magique (Didion, Joan)

note: 3L'année de la pensée magique BARIDA LAURENT - 23 août 2019écoutez

Drame réel de la vie quotidienne ; Joan Didion, voit son mari, l’écrivain John Gregory Dunne, s’écrouler et tomber, lors d’un dîner ; victime d’une attaque coronarienne subite et foudroyante.
Nonobstant cette tragédie, Quintana, leur fille unique et adoptée, se trouve dans une unité de soins intensifs, entrée pour une grippe hivernale, il s’avère qu’elle a une pneumonie avec choc septique…

S’ensuit une période d’un an – l’année de la pensée magique – où l’affliction, fait place à la recherche de sa paix intérieur. Fuir les regrets de multiples projets avortés, admettre réellement, la douleur, la détresse. En finir avec le face à face avec la mort, évacuer le choc, l’hébétude et l’incrédulité…

Sans nul doute, qu’il s’agit là d’une grande perte, d’épreuves, pour Joan Didion, après 40 ans de mariage, et de complicités intellectuelles. L’écriture de ce roman participe à exorciser le drame qu’elle a subi, d’autant que sa fille décédera deux après celui de son mari…

L’année de la pensée magique se rapproche, me semble-t-il, – journal intime ? – du moyen de surmonter ainsi ces indicibles épreuves.