Rechercher

écoutez

Ressources en ligne

Vous souhaitez télécharger des livres sur une liseuse, une tablette, un smartphone ? Inscrivez-vous en choisissant le formulaire selon la médiathèque que vous fréquentez   Alfortville, Créteil   Limeil-Brévannes, Médiathèque mobile.

     Informatique, cours de langues, code de la route, musique, soutien scolaire, remise à niveau....

 

        Presse en ligne : plus de 800 titres, accédez à deux revues par mois et par carte de médiathèque

 

  Eurêka Val de Marne

Partager "Ressources numériques" sur facebookPartager "Ressources numériques" sur twitterLien permanent
AccueilLaurent, Françoise

Laurent, Françoise

 
Laurent, Françoise. Source: Wikipedia

Françoise Laurent-Perrigot est une femme politique française, née Perrigot le à Nîmes.

Biographie

Carrière politique

En 1981, Françoise Perrigot (épouse Laurent) succède à son père Francis Perrigot, mort en cours de mandat, comme conseillère générale du canton de Lédignan.

En 1985, elle est suspendue un temps du PS pour « indiscipline », ayant conservé son soutien au président du conseil général Gilbert Baumet.

En , elle est condamnée à dix mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour emploi fictif. Le , la commission permanente du conseil général du Gard décide d'une remise gracieuse totale des sommes qu'elle devait.

Elle est élue sénatrice du département du Gard lors des élections sénatoriales du . Son suppléant est Laurent Pons, conseiller général du canton d'Alzon et maire de Vissec.

Membre du PS depuis 41 ans, elle en est exclue pour deux ans en à la suite de sa candidature aux élections régionales sur la liste conduite par Georges Frêche,. Elle est cependant réintégrée dès le .

En , au second tour des élections cantonales, elle est réélue conseillère générale du canton de Lédignan avec 100 % des suffrages exprimés (hors blancs et nuls).

Lors des élections sénatoriales de 2014, dans un contexte de progression de l'UMP, elle perd son siège à la Haute Assemblée.

En 2015, lors des premières élections départementales dans le Gard, elle est élue, en tandem avec Olivier Gaillard, conseillère départementale du canton de Quissac, face au duo FN composé d'Olivier Rolland et Sylvie Vignon. Le 2 avril, elle réintègre l'exécutif départemental comme vice-présidente, avec la délégation au haut débit.

Détail des mandats et fonctions

Mandats actuels

  • Conseillère municipale d'Aigremont depuis 2010.
  • Conseillère départementale du canton de Quissac depuis 2015.

Mandats passés

  • Sénatrice du Gard (2008-2014).
  • Maire d'Aigremont (1985-2010).
  • Vice-présidente du Conseil général du Gard (1985-2011 ; depuis 2015).
  • Présidente de la Communauté de communes autour de Lédignan (jusqu'en 2012).
  • Conseillère générale du canton de Lédignan (1981-2015).
  • Conseillère régionale du Languedoc-Roussillon (1997-1998).

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • Gérard Laudinas, Journal d'une curée de campagne, Au Diable Vauvert, 2010.

Liens externes

  • Ressources relatives à la vie publique :
    • Documentation de la Société générale de presse
    • Haute Autorité pour la transparence de la vie publique
    • NosSénateurs.fr
    • Sénat
  • Portail de la politique française
  • Portail du Gard

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Laurent, Françoise de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste